L'allaitement est un art qui s'apprend et Supportons-Lait est là pour vous soutenir à travers toutes les étapes. Nos activités s'adressent à tous et se déroulent dans l'ouverture et le respect des choix de chacun.

Foire aux questions

Le lait maternel est composé de glucides, vitamines, protéines, immunoglobulines, anticorps, oméga-3, lipides, eau.
Les composantes du lait maternel s'adaptent aux besoins de votre bébé au fil du temps. C’est un aliment permettant la croissance et le développement de façon optimale.

Référence: Medela

Plus le bébé tète, plus le corps de la mère libère de prolactine et plus les seins produisent du lait. Si le bébé a besoin de plus de lait que n'en produit la mère, il aura besoin de téter plus souvent ou plus efficacement, afin que la production augmente. Il existe différentes techniques, comme utiliser un tire-lait tout en continuant d’allaiter ainsi que l’utilisation de produits naturels et médicaments galactogues.

Référence: La Leche League France

Plusieurs indices vous permettront de le savoir :

  • De 6 à 8 couches sont mouillées chaque jour, et au moins une est souillée (selles jaunâtres et molles) le premier mois. Après le premier mois, de 2 à 5 couches au moins sont mouillées chaque jour, et les selles peuvent survenir moins souvent (de plusieurs par jour à une tous les 3 à 7 jours).
  • Le poids de votre enfant augmente suffisamment et régulièrement (suivez sa courbe de croissance avec le professionnel de la santé qui vous accompagne, que ce soit le pédiatre, votre médecin de famille ou une infirmière).
  • Votre bébé tète bien et souvent : de 8 à 12 fois en 24 heures.
  • Vous le voyez et l’entendez avaler.
  • Il semble satisfait et détendu lorsqu’il se détache du sein.
  • Vos seins sont plus mous après la tétée.

Référence: Naître et grandir

Les tétées ne sont pas seulement alimentaires, mais souvent la recherche de réconfort. La composition et la production du lait s’adaptent à la demande et aux besoins de votre bébé. Si votre bébé demande à boire davantage, ce n’est pas parce que votre lait n’est pas assez nourrissant, mais parce que votre enfant grandit et en commande plus! En effet, plus il tètera, plus votre production de lait s’ajustera. Le repos, une bonne alimentation et hydratation sont essentiels.

Il n’est pas recommandé d’introduire des aliments solides avant 4 à 6 mois.

Référence: Naître et grandir

Les mères qui allaitent leur bébé peuvent consommer un verre d’alcool de temps en temps. Les avantages de l’allaitement maternel sont plus grands que les risques d’une consommation d’alcool légère et occasionnelle (par exemple, deux consommations par semaine ou moins). Il n’a pas été démontré qu’une telle consommation nuisait au bébé allaité. Chaque consommation ou verre d’alcool prend de 2 à 3 heures à être éliminé du sang ou du lait.

Si vous prévoyez prendre plusieurs consommations, vous pouvez planifier de vous exprimer du lait à l’avance.

Référence: Mieux Vivre avec notre enfant, section Alimentation, page 334 - télécharger le fichier .pdf (2 998 Ko)

Outil: Éduc'alcool - Calculateur du taux d’alcoolémie

Dans les faits, il n’est pas possible de ne pas avoir assez de lait. Il semble que mis à part un tout petit nombre de causes purement physiologiques, les raisons sont plutôt à trouver dans un manque d'information sur l'allaitement au sein, un manque de connaissance sur ses mécanismes, un manque de confiance en sa capacité à allaiter et un manque de soutien pour surmonter les difficultés des débuts.

Plusieurs mères croient qu'elles n'ont plus de lait quand, l'allaitement bien établi, leurs seins redeviennent souples et moins volumineux, et ne coulent plus entre les tétées. Ce qui est un bon signe d'adaptation et un gain de confort, et non pas d'une baisse de lait ! C’est le principe de l’offre et de la demande.

Référence: La Leche League France

Au moins deux semaines

Le nourrisson allaité exclusivement qui développe des symptômes digestifs importants (maux de ventre, vomissements en jet, diarrhée, sang dans les selles) ou cutanés (eczéma, urticaire), qui dort peu et qui est irritable a de quoi alarmer ses parents. «On doit d'abord consulter un médecin, qui fera un examen médical complet pour écarter les autres causes possibles de ces symptômes. L'état du bébé est peut- être dû à un problème d'allaitement qui pourrait être corrigé, comme une mauvaise prise au sein ou un problème de gestion de l'allaitement».

«Pour déterminer si la diète de la mère est responsable des symptômes du nourrisson, on peut recommander une diète d'exclusion, qui consiste à éviter un aliment de deux à quatre semaines, même si une amélioration est observée après quelques jours ».

Référence: Coup de Pouce

Non, mais en été, la maman doit boire plus souvent et allaiter son bébé plus souvent.

Il est conseillé que la maman boive davantage d’eau lorsqu’il fait chaud. Le lait pourra ainsi répondre aux besoins de bébés. On peut introduire un gobelet d’eau lorsque les solides sont introduits.

Référence: Naître et grandir

Les bébés sont souvent stressés par le changement de routine et la sur-stimulation. Ils sont constamment sollicités. Ils cherchent donc à boire plus souvent durant cette période.

Voici quelques trucs: porte-bébé, porter des vêtements pratiques pour l’allaitement, n’hésitez pas à informer votre entourage qui sera peut-être surpris du comportement de bébé. Si vous prévoyez passer la nuit à l’extérieur, informez-vous sur le co-dodo sécuritaire.

Référence: J'ai choisi d'allaiter

L’allaitement exclusif est recommandé jusqu’à 6 mois et par la suite, jusqu’à l’âge de deux ans ou plus avec une alimentation adéquate.

Il se peut que votre enfant fasse une grève de tétée et que celle-ci ne conduise pas nécessairement au sevrage. Il y a plusieurs causes possibles. Vous pouvez contacter votre marraine d’allaitement.

Référence: Naître et grandir
 

Être informé(e) et convaincu(e) de nos choix amène une différence positive. Partager la bonne information à son entourage. Vous êtes les mieux placé(e)s pour faire les choix pour votre enfant. Les causeries-allaitement sont des moments propices aux rencontres avec des gens qui partagent vos valeurs.

Une mère qui allaite doit faire très attention à ce qu'elle mange. C'est faux !

Une mère qui allaite doit essayer d'avoir une alimentation équilibrée, mais rien ne l'oblige à manger certains aliments ou à en éviter d'autres. Une mère qui allaite n'a pas besoin de boire du lait pour produire du lait. Une mère qui allaite n'a pas à éviter les aliments épicés, l'ail, le chou ou l'alcool. Une mère qui allaite doit avoir une alimentation normale et saine. Bien que, dans certains cas, le bébé puisse être dérangé par un aliment que sa mère a mangé, c'est inhabituel. La plupart du temps, les problèmes de « coliques », de « gaz » et de pleurs trouvent une meilleure solution dans une modification de l'allaitement que dans un changement d'alimentation de la mère. (Voir Les coliques et le bébé allaité)

Référence: La Leche Leage France

Il peut y avoir plusieurs causes de réveil durant la nuit. Les réveils fréquents sont dus à une immaturité du système neurologique. Le sommeil dépend plus du cerveau et dans les faits, un bébé nourri à la formule et aux céréales précocement ne dormira pas plus profondément.

Référence: La Leche League France

On entend souvent dire que lorsqu’une maman allaite son bébé, le partenaire de vie ne peut pas s’impliquer. Mais dans les faits, votre bébé est aussi «nourri» par les câlins, le peau-à-peau, la présence, l’affection et la chaleur de ses deux parents. L’attitude, la perception et les encouragements du partenaire jouent un rôle important dans le choix et la durée de l’allaitement et le bien-être ressenti dans cette expérience.

Une tétée à la fois, tant que vous vous sentez bien. Santé Canada et l’Organisation mondiale de la santé (OMS) conseillent toutefois un allaitement exclusif jusqu’à 6 mois et par la suite, jusqu’à l’âge de deux ans ou plus avec une alimentation adéquate. C’est plus facile de se fixer un petit objectif et ensuite un autre…

Il faut connaître son besoin : à quelle fréquence, plusieurs fois par jour, occasionnellement, tire-allaitement…

Référence (insolite, oui!) qui donne de bons conseils: Best Buy Canada

Non. Plusieurs options s’offrent à vous. Vous pouvez conserver les boires du matin et du soir. Vous apprécierez ces moments collés. Il est aussi possible d’exprimer son lait durant la journée, de se rendre au milieu de garde de l’enfant pour l’allaiter. Le bébé plus âgé peut aussi patienter durant la journée en buvant autre chose.

L'allaitement maternel joue un rôle dans la prévention du cancer du sein.

Référence: Extenso

L’allaitement est un art qui s’apprend et est différent pour chaque bébé. Ce n’est pas nécessairement facile, mais ça peut être très agréable. Il est important de bien s’entourer, de s’informer et d’avoir du soutien. Il est suggéré de faire la demande d’une marraine d’allaitement tôt dans la grossesse.

Il est assez rare qu’un bébé morde. Il ne peut pas téter et mordre en même temps.

On peut lui dire « non » fermement, utiliser notre petit doigt pour briser la succion, le déposer par terre.

Références: Mamanpourlavie.com, Enfants Québec

Le bébé allaité est le premier des locavores. Sa nourriture va directement du producteur au consommateur, sans aucun intermédiaire! L'allaitement a un impact environnemental positif dans de nombreux domaines.

Référence: La Leche League France